En vidéo : les vœux d’André Santini aux isséens pour 2021

En vidéo : les vœux d’André Santini aux isséens pour 2021

PARTAGE
, / 1509 0

Chères Isséennes, Chers Isséens,

C’est un grand plaisir de vous retrouver, même si la situation sanitaire nous impose de le faire à distance, à l’aube d’une nouvelle année pleine de promesses et de projets pour notre ville.

Autant vous le dire d’emblée : résumer en quelques minutes les réalisations de votre municipalité au cours de l’année 2020, ainsi que les projets auxquelles elles appellent, est une tâche difficile.

D’autant plus difficile qu’au cœur de ces réalisations, se trouvent vos nombreuses actions en qualité de citoyens bienveillants, solidaires et animés par l’humanisme local qui caractérise notre ville.

Aussi vais-je m’efforcer de trouver un adjectif qui permettra de résumer l’année isséenne écoulée.

Je dirais d’abord qu’Issy a été solidaire.

Si la pandémie de COVID-19 aura bouleversé nos vies, elle aura aussi et surtout révélé notre résilience collective, notre souci constant de la cohésion sociale. Je pense en premier lieu aux personnels soignants, médico-sociaux, et aux agents de nos maisons de retraite. Leur mobilisation sans faille et permanente au cours de cette crise mérite toute notre admiration et notre inconditionnel soutien.

Pour apporter sa contribution à leur engagement, Issy a mis en place des dispositifs innovants de bénévolat : Fab Lab de visières, appels de veille et livraisons de repas auprès de nos seniors, confections de blouses et de masques jetables.

Sans l’action infatigable de nos bénévoles, et je pense bien sûr et surtout à nos couturières, rien de tout cela n’aurait été possible. Je souhaite leur rendre un hommage appuyé et reconnaissant. Aussi a-t-il fallu apporter une aide significative et concrète à nos commerçants, ces acteurs indispensables du tissu économique local.

Outre les autorisations temporaires d’extension et de création de terrasses pour les cafés et les restaurants, et l’exonération des droits de terrasse, des aides financières, avec « Seine Ouest Commerce », ont déjà bénéficié à 79 commerçants.

Et vous-mêmes, en faisant le choix d’Issy, en sollicitant vos commerçants de quartier, en vous mobilisant comme jamais par le passé lors de la dernière collecte alimentaire, vous avez alimenté un esprit de solidarité collective face à la crise.  

La solidarité s’est également exprimée au niveau international, au travers d’un appui humanitaire et financier sans précédent à l’attention de nos peuples amis du Liban et du Haut-Karabagh, lourdement affectés par les violences du monde.

Je dirais ensuite qu’Issy aura été visionnaire.

Visionnaire par l’avancement de grands projets d’urbanisme structurants pour notre territoire, et par l’affirmation d’un véritable modèle de « ville du ¼ d’heure », où il fait bon vivre.

Je pense notamment au futur écoquartier Cœur de Ville, labellisé « BiodiverCity », avec son allée commerçante piétonnisée, ses cinémas et sa forêt urbaine. Les Bords de Seine ne sont pas en reste, avec l’ensemble SWAYS rue Camille Desmoulins, et notre future entrée de ville du pont d’Issy, où la Halle EIFFEL, qui sera ouverte aux Isséens, et le siège d’ORANGE dominent déjà la Seine avec élégance.

Dans cette même dynamique, l’afflux d’entreprises performantes sur notre territoire se poursuit : Capgemini, Canal +, la CNP, Nestlé, le Groupe La Poste, Edenred, Seqens, Michel et Augustin… C’est un total de 36 000 nouveaux salariés que nous aurons accueillis de 2017 à 2024.

Le siège mondial d’Orange et la halle Eiffel seront livrés cette année

Géothermie, performance énergétique, projet de récupération de chaleur sur eaux usées, réseau de froid urbain pour réduire la climatisation individuelle, hydrogène, végétalisation des ILN Mairie… Dans chacun de ces projets, l’impératif écologique est une donnée incontournable, pleinement prise en compte.

C’est bien la raison pour laquelle Issy a connu une diminution de 26% de ses émissions de gaz à effet de serre depuis 2005.

J’y vois la validation de mon intuition d’avoir engagé très tôt Issy-les-Moulineaux dans la transition écologique, mais aussi une incitation à poursuivre et à intensifier notre action.

A Issy, l’écologie n’est pas un slogan, mais bien une réalité qui rythme notre quotidien, et façonne notre avenir.

A ce titre, nous avons reçu le prix interdépartemental 2020 de l’innovation urbaine, pour le projet « La Serre », signé par l’architecte Winy MAAS, au cœur du quartier de la place Léon BLUM. Cette partie de la ville connaît une transformation progressive, fondée sur l’association permanente des habitants aux projets qui les concerneront dans le futur.

Le projet La Serre de Winy Maas au cœur de la ZAC Blum

Parmi ces projets, se trouve l’arrivée de la ligne 15 qui desservira la place Léon BLUM et le Fort d’Issy. Aussi, vous le savez, je me bats depuis de nombreuses années pour le prolongement de la ligne 12 du métro : l’année 2021 s’annonce comme le moment idoine pour en promouvoir la mise en œuvre auprès de la Région Île-de-France.  

C’est aussi une vision du vivre-ensemble que nous devons porter, et que nous traduisons au sein du quartier des Epinettes.

Alors que nous avons inauguré cette année la toute nouvelle esplanade des Constellations, ainsi qu’une annexe du centre de santé Simone Veil, c’est l’école des Epinettes qui bénéficiera prochainement d’une renaissance complète et végétalisée. Etape par étape, ce quartier emblématique de notre ville se transforme et s’embellit.

Enfin, nous disposerons dès 2021 d’une des meilleures sociétés d’économie mixte de France, appelée Seine Ouest Habitat et Patrimoine, laquelle rassemblera la gestion de nos logements sociaux, et les outils d’aménagement de notre territoire. Cet outil unique, à l’échelle de l’agglomération de Grand Paris Seine Ouest, renforcera encore davantage notre action de développement et de rénovation urbaine.

Je ne résiste pas à une ultime tentation : celle de qualifier Issy d’audacieuse ! L’audace isséenne, c’est d’abord une impulsion nouvelle en matière de démocratie participative.

Si nos instances locales ont été renouvelées avec succès cette année, à l’instar du CESEL et des conseils de quartier, une démarche inédite a vu le jour : des « conversations citoyennes » ont été adressées à tous les habitants afin de connaître vos aspirations et ont récolté un franc succès. Vous avez d’ailleurs plébiscité la qualité de vie isséenne : 90 % des personnes ayant répondu ont exprimé un niveau de satisfaction très élevé à l’égard de la vie sur Issy, dont 45% de « très satisfaits ».

C’est également la culture qui a été audacieuse en 2020. L’exposition autour du dessinateur de génie Albert DUBOUT a intrigué un public séduit au Musée français de la Carte à Jouer.

Les entretiens d’Issy, de l’hydrogène de Capgemini à la philosophie grecque de Luc FERRY, auront été de grands moments d’érudition collective.

La réouverture de la Tour aux Figures au public, le 25 septembre dernier, après plusieurs années de travaux, nous a rappelé le choix audacieux de son installation dès les années 1980.

La Tour aux Figures de Jean Dubuffet, parc de l’île Saint-Germain

L’audace a également été numérique, avec une Corrida de Noël dématérialisée, et l’activation du réseau 5G à Issy le 15 décembre dernier, en partenariat avec Orange. Là aussi, je veux saluer l’audace de mes équipes qui ont compris que le confinement était également une opportunité pour innover toujours davantage.  

Enfin, et j’en terminerai par là, c’est à votre audace qu’il faut rendre hommage puisque vous m’avez renouvelé votre confiance en mars dernier, avec plus de 60% des suffrages dès le 1er tour. Vous avez ainsi plébiscité l’audace pour les années à venir et je souhaite, très sincèrement, vous en remercier.  

Mes chers Amis, il me revient, en mon nom et au nom de l’ensemble de la municipalité, de vous adresser mes meilleurs vœux pour l’année 2021 !

André SANTINI

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée