« L’aboutissement de grands projets éclatants »

« L’aboutissement de grands projets éclatants »

PARTAGE
, / 820 0

Avec plus de 60% des suffrages rassemblés sur sa liste dès le premier tour des élections municipales, le 15 mars dernier, André Santini a été officiellement réélu Maire d’Issy-les-Moulineaux samedi 23 mai lors du Conseil municipal d’installation.

À cette occasion, et fort de 40 élus sur 49 au sein de l’assemblée, il a dressé les grands axes de la prochaine mandature, entre finalisation des projets engagés comme l’éco-quartier Cœur de Ville et lancement de nouveaux, tout en continuant de faire d’Issy une ville toujours plus innovante, plus solidaire et pleinement engagée dans la transition climatique et la promotion des nouvelles mobilités.

Plus de 2 mois après le premier tour des élections municipales, le Conseil d’installation s’est tenu samedi 23 mai à l’Hôtel de VilleLe Maire André Santini et ses 18 adjoints (28% sont de nouveaux élus par rapport à la précédente mandature) ont été élus au scrutin secret dans une Salle Multimédia « La Marseillaise » totalement ré-agencée afin de respecter scrupuleusement les mesures sanitaires liées aux conséquences de la pandémie du COVID-19.

Entrées cadencées des élus et du personnel administratif, placement avec distanciation physique et occupation de la mezzanine de la salle du Conseil, mise à disposition de masques, visières (made in Issy !), de gel hydroalcoolique et de lingettes désinfectantes… toute l’organisation a été repensée. La séance étant publique, les citoyens ont pu suivre l’événement depuis le salon Victor Prouvé.

André Santini lors du Conseil d’installation le samedi 23 mai

« Pour tous ces fantassins de l’ombre »

En préambule de son discours, André Santini a eu une pensée « pour tous ces fantassins de l’ombre – personnels médicaux, personnels de nettoyage, éboueurs, caissiers, agents municipaux, bénévoles – qui ont permis la résilience »Il a également tenu à rendre un hommage appuyé à Marie-Auguste Gouzel, récemment décédé, qui fut un membre éminent du Conseil municipal pendant plus de cinq décennies et un acteur-clé de la vie sociale locale étant notamment à l’origine la création de plusieurs structures solidaires comme le libre-service social ou l’Espace Seniors qui ont joué un rôle crucial pendant la crise sanitaire

Durant la crise, Issy a  bien prouvé une nouvelle fois son fort caractère : celle d’une ville humaniste et solidaire. « Depuis le 17 mars, notre Municipalité et l’ensemble des services municipaux n’ont jamais cessé d’agir et de maintenir la continuité du service public local » a fièrement rappelé le Maire.

« Soyons dignes de ce pourquoi les Isséens nous ont élus »

Lors de sa prise de parole, André Santini a aussi rappelé le travail de fond déjà accompli et la dynamique qui fait d’Issy-les-Moulineaux une ville référence. A contrario, il a également pointé du doigt une opposition qui n’a cessé de jongler entre désinformation quasi revendiquée et basses méthodes pour tenter, vainement, de déstabiliser l’élan bâtisseur et la dynamique de transformation du territoire.

Ces dernières décennies ont permis la métamorphose d’une ville qui tend vers l’excellence, une ville où tous les succès sont possibles, qui accompagne toutes les générations, toutes les cultures, tous les quartiers vers des changements inédits

André Santini à l’occasion de son discours

Le Maire a cité les plus grandes réalisations en cours, celles qui transformeront durablement le quotidien des Isséens. « Nous verrons l’éclosion de l’éco-quartier du Cœur de Ville, la poursuite de la métamorphose de la ZAC Léon Blum, l’avènement de deux gares du Grand Paris Express, celui de la Cité des Sports et de la rénovation du complexe Alain Mimoun, la refonte et l’embellissement de la ZAC du Pont d’Issy et du quartier Sainte-Lucie et la poursuite de notre plan de développement durable » a-t-il énuméré. Voici les défis que devront relever la nouvelle équipe municipale pour les six prochaines.

« La crise sanitaire a  confirmé ce que nous tous les citoyens savent depuis longtemps : le rôle des Maires et des communes est essentiel » a-t-il affirmé. À ce titre, André Santini a rendu, au cours de son allocution, un hommage à Patrick Devedjian, parfait exemple d’un élu local engagé pour le bien-commun et disparu brutalement en mars dernier.

A Issy, nous lui devons notamment, via le concours du Département des Hauts-de-Seine, l’éco-quartier des Bords de Seine et l’aménagement des berges. « Faire de la politique sans être visionnaire, c’est comme ramer dans une barque en cale sèche […] Cela n’a jamais été notre méthode et c’est sans doute pour cela que nous réussissons depuis 40 ans […] au service et au bénéfice de tous les Isséens, de leurs enfants et du territoire » a conclu André Santini.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée