« Issy-les-Moulineaux, pionnière et innovante »

« Issy-les-Moulineaux, pionnière et innovante »

PARTAGE
, / 76 0

 

Dans quel état se trouvait Issy-les-Moulineaux lorsque vous en avez pris les rênes en 1980 ?

A l’époque, j’ai trouvé une ville périclitante, en plein recul démographique, tributaire de quartiers mal famés, d’une vraie « banlieue dépotoir ». Les entreprises industrielles y étaient sur le déclin, leur modèle n’était plus viable ou dépassé comme la vieille usine polluante d’incinération.

 

Quelle nouvelle impulsion vouliez-vous donner à la commune à court, moyen et long terme ? Quelle était votre vision ?

Il fallait avant toute chose redonner le goût d’Issy-les-Moulineaux au plus grand nombre, endiguer l’exil démographique, la fuite des activités économiques du territoire et tenter de préserver à court terme le bassin d’emplois qui leur était lié. Une fois la situation stabilisée, il a fallu concevoir la ville que nous souhaitions construire ensemble : attractive, moderne, dynamique et solidaire. Nous avons œuvré à cela dès le premier jour.

 

Sur quels atouts pouvait s’appuyer Issy-les-Moulineaux ?

Les nombreuses friches industrielles formaient un vaste patrimoine foncier à aménager aux portes de Paris. Sur ces espaces disponibles, l’horizon des possibles s’ouvrait alors à nous pour se réapproprier le territoire : revitaliser des quartiers, en construire de nouveaux, articuler habitat, commerces, espaces de loisir et lieux de travail…

 

Quelles sont les premières mesures que vous avez alors prises ?

Pour repartir sur une base solide, nous avons réorganisé l’administration municipale. Il y a tellement de situations où des insuffisances de gouvernance sont à l’origine d’échecs de projets collectifs. Nous avons également lancé une politique d’assainissement des finances qui, 37 ans plus tard, restent en très bonne santé. La dette isséenne par habitant étant l’une des plus faibles de France pour une ville de cette taille.

 

Comment qualifieriez-vous votre action depuis près de 40 ans ?

Issy offre un nouveau visage grâce à une politique urbaine volontariste et équilibrée, entre construction de logements et reconquête des espaces publics. Plus de 50% de la superficie a ainsi été réaménagée, donnant vie à des écoquartiers respectueux de l’environnement ultra-innovants. J’ai agi, collectivement avec les citoyens, les entrepreneurs, toutes les bonnes volontés, pour bâtir une ville durable, responsable, tournée vers les nouvelles technologies, familiale et citoyenne. Le rôle du Maire est d’être un visionnaire, un réformateur, il doit s’opposer aux conservatismes, contrecarrer l’immobilisme administratif… Notre pari sur le long terme de devenir l’une des villes les plus dynamiques de la Région mais aussi de France est aujourd’hui réussi. Nous avons su créer les conditions d’un cadre économique performant, riche d’une diversité d’activités, avec de très nombreuses entreprises. Ainsi, Issy-les-Moulineaux n’en finit plus d’accueillir les sièges sociaux de grands groupes : Microsoft, Coca-Cola, Cisco, Sodexo, La Poste, AccorHotels, etc. Et bientôt Capgemini et Orange !

 

Innover est une nécessité pour répondre aux défis urbains et climatiques

 

Avoir le sens de l’innovation est-il un enjeu majeur  ?

Innover est une nécessité pour répondre aux défis urbains et climatiques. C’est aussi un état d’esprit. Quand j’ai lancé Issy-les-Moulineaux sur le créneau du numérique dans les années 90, nous étions bien peu nombreux à l’époque à nous intéresser à ce phénomène émergent, et personne ne se doutait de l’incroyable bouleversement que nous vivions alors. Etre à l’avant-garde fait partie de l’ADN de notre Ville ! En ayant pris conscience rapidement de l’enjeu du numérique, nous avons constitué un terreau favorable à la construction d’une ville « smart ».

Depuis plus de 20 ans, de nombreux services innovants à destination des habitants ont été déployés. Tous les Isséens peuvent ainsi accéder au paiement de la restauration scolaire par Internet, à la gestion dématérialisée des activés périscolaires, au prêt de livres électroniques dans les Médiathèques,aux  inscriptions en ligne sur les listes électorales… La technologie est mise à leur service.

 

Réaliser la ville intelligente, durable, respirable, solidaire et résiliente de demain

 

Quelles sont les innovations dont vous êtes le plus fier  ?

Celles qui sont utiles aux Isséens pour leur faciliter le quotidien ! Je suis convaincu que plus nous investirons dans le numérique, plus nous améliorerons notre capacité à répondre efficacement aux attentes de nos habitants et à développer une économie locale performante et génératrice d’emplois.

 

André Santini au salon Vivatech 2017 à la Porte de Versailles

 

Quels sera le principal défi à relever dans les années à venir ?

Le défi de la mobilité est sans aucun doute le plus important. Nous avons organisé nos villes autour de la voiture pendant un siècle mais les contraintes d’espaces, de santé publique et de lutte contre le réchauffement climatique nous incitent à rechercher de nouvelles solutions de déplacement. Outre les vélos, voitures et scooters électriques en libre-service, nous assistons à un foisonnement incroyable de nouvelles idées.

 

Comment envisagez-vous le futur ? 

Aujourd’hui, en tant que terre de projets et laboratoire d’expérimentations des nouveaux usages, Issy-les-Moulineaux est un pôle incontournable au cœur du Grand Paris. Notre avenir se dessine dans une logique de développement qui sait tenir sa promesse de « ville innovante où il fait bon vivre ». Il s’agit de préserver les acquis de notre territoire convoité, et de continuer de se réinventer, en restant fidèles à notre ambition de réaliser la ville intelligente, durable, respirable, solidaire et résiliente de demain. Ma passion et ma détermination pour y parvenir sont intactes !

 

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée