Dialogues : consultez le numéro de février 2019

Dialogues : consultez le numéro de février 2019

PARTAGE
, / 320 2

Faire vivre la démocratie, réussir collectivement

Mes chers amis,

Issy-les-Moulineaux poursuit sa profonde métamorphose, et si les grands projets d’ampleur architecturaux en sont un symbole éclatant, il en va de même pour les services publics de proximité que nous tâchons sans cesse d’imaginer à nouveau.

En Ile-de-France comme jusqu’au sommet des instances européennes, de nombreuses familles nous rejoignent, les plus grandes entreprises nous choisissent, les experts reconnaissent les avancées prodigieuses que nous avons su réaliser et les projets inédits menés avec audace et dont ils veulent être partenaires. 

Ce pôle d’attractivité incomparable, fourmillant d’initiatives, rassemblant l’ensemble des acteurs locaux, résulte d’une formidable aventure collective qui a traversé les décennies, surmonté les obstacles, pour offrir aux Isséens un cadre de vie exceptionnel.

Le couperet de la diminution drastique et continue des dotations ne saura avoir raison de notre niveau d’exigence et de la qualité de nos services publics, pourtant menés sur l’échafaud et posés sur le billot par l’Etat recentralisateur. Nos succès sont collectifs, nous restons fidèles à nos principes d’inclusion, d’humanisme, de solidarité, d’écoute, de proximité avec tous les habitants et les travailleurs de notre territoire. Ce sont nos racines, notre ADN, des préceptes inhérents au service de la communauté mais oubliés par nombre de nos dirigeants.

Quand on fait battre le cœur de la démocratie, quel que soit l’échelon, quand on prête l’oreille aux demandes de ses concitoyens, quand on déploie tout un réseau d’instances de démocratie locale et d’outils de participation citoyenne, il n’est pas besoin de renouer en urgence avec les Français par le biais d’un simulacre de cahiers de doléances utilisés il y a plus de deux siècles pour s’affranchir de l’Etat autoritaire.

Pour Issy-les-Moulineaux, j’ai fait mien ce principe hégélien : il vaut mieux « écouter la forêt qui pousse plutôt que l’arbre qui tombe ». Consacré à ma tâche, je prête moins attention aux petits bruits et aux arrangements du monde technocratique qu’à l’amélioration constante du quotidien de chacun de mes administrés. Lorsque le vent de la contestation se lève, le pouvoir central se souvient précipitamment que les Maires et les élus locaux, hérauts des revendications citoyennes et concrètes, représentants des territoires et de leurs réalités, ont été écartés des débats et des décisions.

Pour notre part, soyez assurés que nous maintenons, au fil des années et des tumultes, un cap prometteur pour le navire isséen qui reste à flot. La ville que nous construisons ensemble n’en est que plus innovante, agréable et solidaire pour tous les Isséens. 

André SANTINI

Au sommaire de ce nouveau numéro :

Actu Issy : le point sur la restructuration du Forum des Épinettes, paroles d’élu.e.s avec Arthur Khandjian, Edith Letournel, Ludovic Guilcher et Philippe Knusmann

Comprendre | Des services publics à tout prix : décryptage du coût réel pour la collectivité

Grand angle | Domaine de la Reine Margot : un projet majestueux dans un cadre d’exception

L’Entretien avec Yves Legrand du Chemin des Vignes, un Isséen en or

Politique | Européennes : pour une France en mouvement dans une Europe puissante

Billet d’humeur | Les mauvais gouvernants et les révoltes populaires

Cliquez ici pour consulter le magazine.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée