Primaire de la droite : réunie en Congrès, l’UDI dit non

Primaire de la droite : réunie en Congrès, l’UDI dit non

PARTAGE
, / 756 0

Lors d’un Congrès extraordinaire organisé au Palais des Congrès de Versailles le 20 mars dernier, les centristes de l’UDI ont voté contre une participation à la primaire de la droite, en l’absence d’accord à ce stade avec le parti Les Républicains.

CongresUDI Le score est sans appel : les adhérents de l’UDI ont voté à 66.56% contre une participation à la primaire LR des 20 et 20 novembre. « Avant, pendant et après la primaire, notre porte sera toujours ouverte à la discussion mais elle sera toujours fermée à toute forme de soumission ou d’abandon » a lancé le président de l’UDI Jean-Christophe LAGARDE devant 1 500 personnes réunies à Versailles.

Le vote a eu lieu par voie électronique et près de 41% des 23 000 adhérents appelés à voter se sont exprimés. Depuis fin janvier, Jean-Christophe LAGARDE demande au président de LR, Nicolas SARKOZY, de discuter d’un « pacte d’alternance », comprenant notamment des négociations sur les législatives. Sans résultat jusqu’ici.

Pour le président centriste, il s’agit d’éviter que les idées du parti soient « oubliées, effacées, négligées » comme entre 2007 et 2012, durant le quinquennat de Nicolas SARKOZY. « Les idées utiles n’ont pas été entendues et ont manqué à la France », a-t-il déploré.

« Je veux les inviter (les responsables LR) à sortir de la culture du parti unique et les inviter à la culture de la coalition », a-t-il insisté, soulignant que ce parti « ne gagnait plus les élections sans eux ». La longue intervention en clôture de Jean-Christophe LAGARDE a été très applaudie par les militants. Il leur a fait « le serment » que « tout autre choix sur la stratégie sur les élections présidentielles et législatives sera (…) aussi fait par les militants ».

« Tu as bien défendu notre maison comme doit le faire le président de notre famille », lui a lancé Laurent HÉNART, président du Parti radical. Les militants ont aussi donné le top départ pour que soit lancé le processus d’investitures aux législatives des candidats UDI. Ce sera fait « d’ici le 14 juillet », a promis le président LAGARDE, qui a également invité ses adhérents à créer des clubs de discussion avec les citoyens, baptisés « une France d’avance », dans tous les départements.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

PASSWORD RESET

LOG IN