« Maire Célibataire » : sortie le 17 janvier en librairie

« Maire Célibataire » : sortie le 17 janvier en librairie

PARTAGE
, / 880 0

Alors que la confiance envers les hommes politiques s’étiole et malgré le ras-le-bol persistant des élus de proximité, la figure du Maire reste un repère de terrain apprécié et écouté. Pour André Santini, les chefs d’exécutifs locaux doivent avant tout être des visionnaires, des entrepreneurs. De lui, on connait les bons mots et le franc-parler. On connaît le maire, celui qui a fait de sa ville une référence en termes d’architecture et de modernité.

Après quarante années de vie publique, il n’avoue qu’une passion véritable : Issy-les-Moulineaux.

Maire célibataire : choix de vie ou choix de ville ? Les deux sans doute. Enfant de la guerre, issu d’une famille modeste, sans réseau mais non sans volonté, André Santini s’est construit dans l’effort et dans l’adversité. Sans jamais oublier d’où il venait. Une indépendance d’esprit cher payée mais une liberté de ton souvent appréciée.

Rien n’échappe donc à sa gourmandise intellectuelle et à sa « boulimie fonctionnelle ». La truculence, oui, l’indolence, jamais. Enfance corse, études parisiennes, engagement politique, destin municipal, humeurs et humour, écologie, architecture, tropisme asiatique, nouvelles technologies, religion, mœurs, amour…

André Santini est un homme complexe et pudique. Mais il ne se dérobe pas aux questions de Mireille Dumas. Anecdotes et confidences ponctuent cette longue conversation menée notamment à Serriera, le village maternel, dans le golfe de Porto. En Corse. Forcément.


Pour télécharger le communiqué de presse : cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée