Tribune dans la Lettre Diplomatique spéciale Japon

Tribune dans la Lettre Diplomatique spéciale Japon

PARTAGE
, / 107 0

Très attaché au Japon et sa culture si singulière, j’ai souhaité que la Ville d’Issy-les-Moulineaux tisse des liens forts et privilégiés avec le pays du Soleil-Levant.

En 2008, nous avons ainsi engagé des contacts avec Ichikawa, ville résidentielle située à 20 kilomètres à l’est de Tokyo. Comme Issy, la commune nippone a fait très tôt le pari d’utiliser les nouvelles technologies au service de sa politique de développement. Elle a d’ailleurs été nommée en 2006 dans le « Top 7 Intelligent Communities » qui récompense les villes les plus avancées en matière de smart city et d’innovations.

Ichikawa bénéficie également d’un système de transports particulièrement dense et moderne avec sept lignes de train desservant entre autres les aéroports internationaux de Narita et d’Haneda. La qualité de ses infrastructures sportives et culturelles ainsi que la richesse de son patrimoine historique en font un territoire particulièrement attractif de la métropole tokyoïte.

Après la signature officielle du protocole d’amitié en 2009, les échanges ont portés essentiellement sur les innovations et les bonnes pratiques en matière de villes intelligentes.

Dans le même temps, des actions ont été menées dans différents domaines pour renforcer ce partenariat :

• cours de japonais dispensé à la Médiathèque d’Issy-les-Moulineaux ;
• exposition dédiée au Monde de Nobuko Ishikawa, artiste joaillère japonaise, au Musée Français de la Carte à Jouer en 2015 ;
• échange scolaire entre le lycée Chiba Shôdai d’Ichikawa et notre lycée Ionesco ;
• un authentique jardin japonais dans l’éco-quartier du Fort d’Issy.

 

Le jardin japonais d’Ichikawa, une bulle zen à Issy

Cette réalisation unique en France jouxte la piscine feng shui AquaZena et se veut être une représentation de la nature, de la vie et du temps qui passe. L’eau, qui rappelle la pureté, est présente et symbolisée partout. Les pierres et le gravier évoquent le mouvement de la mer et le dynamisme de la nature. Dédiée au repos, la « tonnelle Azumaya » évoque la paix et la sérénité. Ouvert à tous, le jardin, fruit d’une coopération très étroite avec les jardiniers d’Ichikawa (pour les plans, le choix des matériaux, etc.) a été inauguré en 2016 en présence du maire Okubo Hiroshi lors d’une cérémonie kagamiwari consistant à briser au marteau le couvercle d’un tonneau de saké.

Un atelier d’etegami (peinture-message) a également été organisé.Les fêtes traditionnelles japonaises sont célébrées au cœur du jardin japonais ainsi qu’au Temps des Cerises, l’espace numérique et culturel de l’éco-quartier du Fort d’Issy.

La fête des enfants, kodomo no hi, a lieu en mai avec des ateliers et des spectacles de culture japonaise et début juillet nous célébrons la fête des étoiles (tanabata). Ces événements sont l’occasion aussi de démonstrations de kamishibai, pièces de théâtre où les artistes racontent des histoires en faisant défiler des illustrations.

Alors que nous fêtons le 160ème anniversaire des relations diplomatiques franco-japonaises, inspirons-nous de la culture nippone. Une culture si délicate, rigoureuse et simple, avec une rythmique peu familière en Europe mais dont nous gagnerions à nous imprégner tant elle est fascinante.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée