André Santini a ouvert les 8e Rencontres Cap’Com

André Santini a ouvert les 8e Rencontres Cap’Com

PARTAGE
, / 464 0

Le mardi 27 septembre, André SANTINI a ouvert les 8èmes Rencontres nationales de la communication numérique au centre de conférence de Microsoft à Issy-les-Moulineaux. Il est notamment revenu sur 20 ans d’innovations à Issy.

En 2016, le site Web municipal a fêté ses 20 ans ! « Inutile de vous rappeler que nous étions bien peu nombreux à l’époque à nous intéresser à ce phénomène émergent, et que personne ne se doutait de l’incroyable bouleversement que nous vivions alors. Vingt ans pendant lesquels nous n’avons cessé de tester et d’imaginer de nouveaux services pour les habitants, tout en améliorant notre attractivité et notre fonctionnement. Aujourd’hui, Issy-les-Moulineaux compte 40 % d’habitants de plus, enregistre un taux de chômage bien inférieur à la moyenne nationale et affiche le taux d’endettement le plus faible de France dans sa catégorie ! » a rappelé André SANTINI dans son introduction.

En inventant de nouveaux services et en soutenant de nouveaux usages, la Ville d’Issy-les-Moulineaux a réussi à rendre son territoire plus attractif pour les entreprises, des plus grandes comme Microsoft aux start-up les plus dynamiques : « nous avons cherché à explorer tous les domaines pour faciliter la vie quotidienne de nos habitants.

Des plus petits aux plus âgés, ils peuvent maintenant accéder à une large palette de services numériques : payer leur stationnement par téléphone mobile ou la restauration scolaire par Internet, gérer à distance leurs activés périscolaires, emprunter des livres électroniques dans les Médiathèques, s’inscrire en ligne sur les listes électorales, s’informer en temps réel sur les réseaux sociaux et bien d’autres choses encore », André SANTINI.

AS Cap Com

« 20 ans d’évolutions ont amené notre site web à être plus lisible, plus interactif et plus accessible, pour en faire un outil incontournable du quotidien », André SANTINI.

Issy-les-Moulineaux n’est pas seulement la première grande ville française totalement fibrée, celle où les tableaux noirs de nos écoles ont fait place aux tableaux numériques et où la population utilise son smartphone avec « Tell My City » pour signaler un problème ou nous suggérer de nouvelles idées …

elle est devenue un laboratoire vivant des nouveaux usages.

André SANTINI développe depuis plusieurs années le sens de la ville « collaborative » de demain. Il s’explique : « on parle beaucoup aujourd’hui de « villes intelligentes »… comme si la technologie pouvait nous rendre moins bêtes. Je préfère la notion de ville collaborative, celle d’une collectivité qui implique l’ensemble de ses acteurs publics et privés dans la recherche de solutions urbaines plus efficaces. C’est une notion qui s’oppose à celle d’une ville gouvernée par des algorithmes que certains nous promettent ».

En conclusion, l’ancien Ministre a détaillé son approche pragmatique : « elle tient compte de la conviction que nos villes ont un rôle essentiel à tenir dans le développement de la société numérique. L’exemple d’Issy-les-Moulineaux confirme la corrélation qui existe entre développement socio-économique et développement numérique. Je suis convaincu que plus nous investirons dans le numérique, plus nous améliorerons notre capacité à répondre efficacement aux attentes de nos habitants et à développer une économie locale performante et génératrice d’emplois ». 

Cap Com

Bernard DELJARRIE, directeur général de Cap’Com, le réseau de la communication publique et territoriale.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

PASSWORD RESET

LOG IN