Maurice Leroy : « Le Grand Paris est irréversible ! »

Maurice Leroy : « Le Grand Paris est irréversible ! »

PARTAGE
, / 373 0

Interview de Maurice LEROY, ancien Ministre de la Ville en charge du Grand Paris.

Dialogues : Quel bilan tirez-vous du projet de « Grand Paris » initié en 2010 ?

Maurice Leroy : Ce qu’il faut retenir, c’est que le Grand Paris est un projet qui a mis toute l’Île-de-France en mouvement. L’enjeu, c’est de bâtir la capitale dont la France a besoin au 21ème siècle. Les forces vives, publiques, privées ou citoyennes, se sont emparées de ce projet initié par le Président Nicolas SARKOZY. Après l’alternance en 2012, François HOLLANDE a confirmé tout le projet. Le Grand Paris est d’ailleurs le seul projet issu de notre majorité à ne pas avoir été pulvérisé par les socialistes… On peut s’en réjouir ! Cette continuité pour un projet d’intérêt national est une bonne chose. J’ai toujours déclaré que ce grand projet d’avenir était irréversible et il l’est ! Heureusement, car il n’y aura pas de retour de la croissance en France sans la croissance de l’Île-de-France, qui représente un tiers de la richesse nationale.

Dialogues : Quelles sont les perspectives à moyen-long terme ?

M.L. : Soyons clair, si le Grand Paris ne se fait pas je ne donne pas dix ans à la France pour sortir des écrans radars des grandes puissances mondiales ! Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui, l’immense majorité des richesses est produite dans ce qu’on appelle les villes-monde. Or, les grandes métropoles mondiales se développent à un rythme inouï. Donc bâtir le Grand Paris, c’est assurer la pérennité économique de la France pour le siècle qui arrive. Pour cela, il faut que la région Capitale – qui est déjà la première d’Europe – reste attractive, forte d’infrastructures efficaces et d’une qualité de vie améliorée, pour que les entreprises internationales continuent d’y investir. Le Grand Paris est une région qui concentre les centres de recherches et d’innovation, les sièges sociaux et de décisions, de très grandes entreprises et des PME… C’est un ensemble d’écosystèmes vertueux qui doit être entretenu et renforcé.

Dialogues : Enfin, quelques mots sur André Santini qui a achevé en juillet dernier sa mission au sein de la Société du Grand Paris ?

M.L. : André est un immense homme politique qui joue en Ligue 1 ! Grâce à son engagement complet pour le Grand Paris, André a permis à notre Capitale de rester dans la course face à New-York, Shanghaï ou Tokyo, donc face aux villes de la Ligue des Champions du développement économique. Sans lui, qui a présidé avec talent la Société du Grand Paris pendant cinq ans, le projet ne serait pas aussi fort qu’aujourd’hui. Son talent est légitimement reconnu de tous, y compris par ses adversaires politiques. J’ai une profonde admiration pour André qui est un homme de consensus et qui ne cesse d’innover dans sa ville d’Issy-les-Moulineaux, toujours à la pointe de la modernité.

Interview extraite du numéro 87 du magazine Dialogues.

Interview Maurice Leroy

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

PASSWORD RESET

LOG IN