Le projet du Grand Paris Express est sur les rails

Le projet du Grand Paris Express est sur les rails

PARTAGE
, / 828 0

Acteur principal du Grand Paris en sa qualité de président du Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP), André SANTINI a co-présidé la deuxième conférence parlementaire sur ce sujet, avec Alexis BACHELAY, député PS des Hauts-de-Seine et Francis CHOUAT, maire PS d’Évry (Essonne). Ce projet du Grand Paris, nous le « construisons pour les Franciliens, pour les Français… osons le dire, pour que la France rayonne dans le monde » a assené le député-maire d’Issy-les-Moulineaux en préambule de son discours d’ouverture devant plus de 200 personnes.

Ce grand projet d’intérêt général transcende les traditionnels clivages droite-gauche. A ce titre, André SANTINI a tenu à souligner le nécessaire « engagement de tous, et de l’État en particulier » dont il salue le « courage » sur ce dossier. Le Grand Paris recouvre trois perspectives majeures :

  • il offre une meilleure qualité de vie aux habitants ;
  • il réduit les inégalités entre les territoires de la région-Capitale ;
  • il permet à Paris de tenir son rang dans la compétition internationale.

Sur le point central du Grand Paris, les transports, André SANTINI a évoqué le projet de super-métro automatique – Grand Paris Express – avec ses 200 kms de  lignes nouvelles et ses 69 gares. Dans cette dynamique, la SGP doit bien entendu aller plus loin, être visionnaire en terme d’aménagement. En 2014, le projet s’est accéléré tandis que le Premier ministre Manuel VALLS a confirmé les engagements de l’État lors d’un Comité interministériel le 13 octobre dernier à Créteil.

CPgrandparis2L’ancien Ministre a bien accueilli la déclaration du PM : « cet acte redonne pleinement confiance aux acteurs du Grand Paris et aux entreprises qui vont pouvoir investir sereinement sur notre territoire ». Avant de poursuivre : « les investissements sont nécessaires car aujourd’hui, on nous roule plus qu’on nous transporte ! Il est primordial de garder le rythme pour poursuivre notre projet le préserver des aléas ».

UNE MÉTROPOLE ATTRACTIVE & DURABLE

Comme indiqué précédemment, 69 nouvelles gares vont sortir de terre. Pour chacune d’entre elles, ce sont 69 « morceaux de villes » qui vont se transformer, qui vont accélérer les projets en cours et en susciter de nouveaux ! Logements, culture, services, les nouveaux territoires devront être des lieux de vie pour tous ! André SANTINI a également rappelé l’impact plus que positif en terme d’emplois : « selon des études sérieuses, on parle de 115 000 emplois supplémentaires une fois le réseau mis en service. Les bénéfices socio-économiques du Grand Paris Express devraient, à eux-seuls, générer près de 75 milliards d’euros ! »

 LA QUESTION PRIMORDIALE DE LA GOUVERNANCE

Comment faire fonctionner une métropole-Capitale comme le Grand Paris sans institutions opérationnelles et claires vis-à-vis des citoyens ? Alors que la Métropole du Grand Paris (MGP) doit voir le jour au 1er janvier 2016, un consensus a été trouvé le 8 octobre dernier par le Conseil des élus de la Mission de préfiguration pour la réécriture de l’article 12 de la loi « Maptam » (Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles). Le schéma adopté propose une répartition de la fiscalité économique entre la Métropole et les territoires. Le Premier ministre a pris acte de cette décision votée à une très large majorité !

_19A1273 bis

« Faire de l’urbanisme avec de l’humanité » André SANTINI © CP Grand Paris 2014 / F. Daburon

En guise de conclusion, André SANTINI a lancé un message d’espoir : « réaliser le Nouveau Grand Paris, c’est ouvrir Paris et la faire grandir avec intelligence, c’est permettre à Paris d’accueillir davantage et de façon plus efficace. Le Grand Paris que nous construisons, c’est un Paris des possibles, un Paris attractif parce que modernisé ».

Plus de photos ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée

PASSWORD RESET

LOG IN